AccueilGalerieCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le TOP des Cahiers du Football.net !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
an arsodig
Barman
Barman
avatar

Nombre de messages : 1533
Age : 31
Localisation : Sant-Turiav Porc'hoed
Date d'inscription : 03/08/2007

MessageSujet: Re: Le TOP des Cahiers du Football.net !   Lun 14 Nov - 22:08

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
michmich35
Jet Seteur
Jet Seteur
avatar

Nombre de messages : 423
Age : 30
Date d'inscription : 31/08/2007

MessageSujet: Re: Le TOP des Cahiers du Football.net !   Lun 14 Nov - 22:14

Very Happy Trop trop bon ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
an arsodig
Barman
Barman
avatar

Nombre de messages : 1533
Age : 31
Localisation : Sant-Turiav Porc'hoed
Date d'inscription : 03/08/2007

MessageSujet: Re: Le TOP des Cahiers du Football.net !   Mer 28 Déc - 14:27

RENNES, PRESQU'UN CLUB (source : lescahiersdufootball.net bien sûr !)

Quand le Stade rennais retrouve l'Europe et Madrid, le verre n'est pas à moitié vide pour ses supporters. Découvrez de l'intérieur cet étrange univers.

Cette fois c’est sûr, enfin, enfin putain, hier soir ça puait la Ligue des champions à Rennes. On aurait carrément pu s’y croire. Rennes, merde, le Stade Rennais. En Ligue des champions. Contre Madrid. En Ligue des champions.


Madrid, à peu près

L’espace d’un instant on va oublier que ce n’était pas le vrai Madrid – celui qui a des Ballons d’Or cachés jusqu’au fond du banc de touche –, mais l’autre, celui de Luccin et Forlan, ce qui est déjà pas mal du tout. C’était presque Madrid, au fond. On va oublier aussi quelle compétition on jouait vraiment parce qu’au fond on s’en fout, on avait bel et bien presque un match de Ligue des champions. A Rennes.



Et puis d’ailleurs, à tout prendre, ce n’est pas la peine de faire comme si: moi je le préfère presque à l’autre, ce Madrid-là. Par exemple, je fais partie de ceux qui échangent sans problème un Cristiano, tout Ronaldo qu’il soit, contre un Diego. Sans hésitation. Ce mec transpire le football jusqu’au fond de ses chaussettes. À cause à lui, beaucoup comme moi ont toujours du Werder de Brême l’image d’un club où la technique l’emporte sur le physique, et l’esthétique sur l’efficacité. Il faut le faire. Et tant pis si sa carrière n’a pas tenu toutes ses promesses, ça reste du très fort, Diego. Et puis il y a Falcao dont chacune des prises de balle tient les commentateurs en haleine, comme si il allait forcément se passer quelque chose d’énorme. Il a l’air doué, en tout cas ses statistiques parlent pour lui. La technique de Salas et le jeu de tête de Zamorano, leur coupe de cheveux à tous les deux. C’est intimidant, plus qu’Aubameyang la semaine dernière – qui a pourtant fini par nous en jeter un au fond des filets, soit dit en passant. Et puis bon, ce Madrid là est tenant du titre, tout de même, ça te pose un adversaire ça.




Faillir descendre

Bref. Hier soir, c’était Rennes-Atlético Madrid, en presque Ligue des champions. Rennes, au fond, c’est le club des presque. Ce club, c’est même à ça qu’on le reconnaît. Combien de fois, plus jeune, j’ai passé des soirées magnifiques parce qu’on était presque descendus. Mais non, presque seulement, et finalement pas. À un Kaba Diawara ou un Yohan Bigné près – ces héros d’un temps révolu – on se maintenait, et tout le Stade le fêtait. On était presque descendus, mais non: le mot important, c’était donc le "presque", puisqu’on était encore en première division. Ce qu’on retenait n’était pas ce qui aurait pu se produire, mais précisément le fait que cela ne s’était pas produit...



Depuis, on a presque fait plein de trucs. Par exemple à deux reprises, au moins, on s’est presque qualifiés pour la Ligue des champions, mais il y a toujours un grain de sable, un Fauvergue, ou un autre truc pour tout faire capoter. On a presque gagné la Coupe de France aussi, fallait bien que j’en parle. Et puis non, finalement, non. Ces fois là, tout le monde s’est focalisé sur la Coupe de France, la Ligue des Champions, sur ce qu’on avait presque fait mais qu’on avait raté, alors que le mot important ça restait le « presque », comme avant. Ce qu’on aurait pu faire, avec tous les conditionnels du monde, c’est anecdotique, on l’avait presque fait, c’est tout. C’est ça Rennes, ceux qui connaissent, vous savez bien de quoi je parle.




Quasiment la victoire

Bref, hier soir, c’était Rennes-Atlético Madrid, route de Lorient, sur les bords de la Vilaine, et je crois que c’était un beau match de foot, bien rythmé, sérieux, contrôlé, engagé, de bons joueurs avec un bon esprit. En même temps je ne peux pas être objectif, bien sûr, quand il s’agit de Rennes, mais je crois vraiment que c’était un beau match.


J’aurais vraiment aimé être au stade, c’est clair, il paraît que c’était le feu. Quand on est un habitué des Rennes-Sedan de décembre ou des Rennes-Auxerre, qui tombaient systématiquement en février dans les années 1990, on ne peut être que dégoûté de rater un Rennes-presque Madrid de presque Ligue des champions. Dans un bar, à Montpellier, c’est moins bien: il a fallu que je prenne moi-même la télécommande pour trouver le bon Canal, et que j’attende le retour du patron à la mi-temps pour avoir le son. En plus j’avais vraiment envie d’une galette-saucisse. Mais bon, l’essentiel était là: j’ai tout vu. Et on a presque gagné. On a presque gagné, 1-1. Evidemment, on a fait match nul, mais sincèrement, on a presque gagné. Je n’exagère pas, d’ailleurs je vais vous raconter, en deux mots.



Déjà au coup d’envoi, frisson : cette crête jaune là, en défense centrale, ce n’est pas cette grosse brute de Mandjeck quand même? Merde, Fred, t’as un peu déconné, là, non? Heureusement, M’Vila va nous verrouiller tout ça. Ah non, c’est lui là qui papote sur la touche, mais alors, c’est qui au milieu? Tettey, Doumbia, oui oui, c’est bien Doumbia, là, près de Dalmat. Bon, je vois, j’aurais peut-être pas dû partir si tôt du bureau, pas sûr que ça en vaille la peine…




La légende ou pas loin

Direct, c’est la désillusion à l’envers. L’illusion, quoi, qui m’assaille. Je m’attendais tellement à ce qu’on souffre que je suis surpris de voir qu’on les tient, complètement. Comme Udine, me direz-vous, oui mais voilà, ce n’est pas Udine, c’est Madrid, et si vous avez visité les deux vous savez très bien que ça n’a rien à voir! Mandjeck intercepte et Doumbia récupère et se jette vers l’avant comme un mort de faim. Enorme pressing, mais peu d’occasions. En face ça ne va pas bien fort, les tacles sont mal ajustés et Diego descend jusque dans ses quarante mètres pour toucher des ballons. Falcao retourne aux vestiaires l’air soucieux. C’est la mi-temps, j’en commande une autre. Pourvu qu’on n’ait pas laissé passer notre chance, là.





La deuxième repart comme s’était terminé la première, à fond. Dalmat feinte, passe à Victor Hugo, qui frappe. Un postérieur dévie, c’est au fond! But, 1-0, il s’en est fallu de peu, c’était presque un but magnifique. Mais là, on s’en fout: l’essentiel c’est que c’est un but très important. Dans la minute, Costil détourne superbement en corner une frappe dangereuse, c’est bon, on mène. La légende des siècles est en marche. La suite, c’est marrant, je l’avais déjà vue, pourtant j’étais certain que le match était en direct, mais non, je l’avais déjà vue. Ces occasions gâchées, pas loin des cages, ou un plus loin parfois, cette ruée vers l’avant, globalement on maîtrise mais… M’vila qui joue haut, très haut, hé ho, descends un peu là Yann, ce n’est pas le moment de flamber. Les arrêts de Costil, un premier, un second, merde, c’est au fond. Bien sûr, c’est au fond. 1-1. L’arbitre siffle, match nul: on a presque gagné pourtant, tout le monde le dit, même les Madrilènes, d’ailleurs ça se voit sur les visages. Mais non, match nul.



Je la connais tellement, cette sensation, que j’apprends à la gérer maintenant, je fais autre chose, je me réjouis du fait que le PSG fasse pire – on a les consolations qu’on peut. Mais le cynisme ne l’emportera jamais sur la déception, impossible d’être blasé, il faut se faire une raison. On se console, on y était presque, ça veut bien dire qu’un jour on y sera. Au fond, c’est ça l’essentiel, si on y arrive presque aujourd’hui c’est qu’un jour, peut-être, on y arrivera. Alors soyons optimiste, Rennes près(que) un club. Allez Rennes!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toma
Jet Seteur
Jet Seteur
avatar

Nombre de messages : 489
Date d'inscription : 02/01/2008

MessageSujet: Re: Le TOP des Cahiers du Football.net !   Mer 11 Jan - 23:55

http://www.cahiersdufootball.net/article.php?id=4334&titre=top-10-les-frasques-de-balotelli

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
an arsodig
Barman
Barman
avatar

Nombre de messages : 1533
Age : 31
Localisation : Sant-Turiav Porc'hoed
Date d'inscription : 03/08/2007

MessageSujet: Re: Le TOP des Cahiers du Football.net !   Mar 13 Mar - 23:43

Un extrait du résumé de SRFC-AJA par Roazh Takouer de la Breizhou Académie :

"avec 3 points supplémentaires, les bouchers rennais ne seraient plus qu’à un point des gentils Lillois, promettant alors des sommeils agités pour la confrérie des journalistes objectifs et esthètes footballistiques de la Ligain."

"5 minute 30, Olivier Rouyer exige beaucoup plus de mouvements de la part de Rennes.
8 minute 30, Kembo tente un centre. Trop profond. L’ailier droit commence à se demander s’il n’aurait pas plutôt dû tirer.
10e minute de jeu, Oliech ouvre le score. C’est un nouveau match qui commence. Un ballon pourri balancé par un Auxerrois n’est pas intercepté par Boye, Oliech fonce vers la balle et frappe sans se poser de questions. En même temps, vous imaginez les questions que peut se poser Oliech ? A la question « quelle est la couleur du cheval blanc d’Henry IV? », Dennis répondrait probablement « tout droit ». Donc autant dire qu’il profite plus de cette offrande de Boye que Roazh Takouer d’un coup gratuit. Il cadre sa frappe, « frappe » à tous les sens du terme » et boum. 1/0 pour l’AJA."


http://horsjeu.net/a-la-une/la-breizhou-academie-note-rennes-auxerre/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
an arsodig
Barman
Barman
avatar

Nombre de messages : 1533
Age : 31
Localisation : Sant-Turiav Porc'hoed
Date d'inscription : 03/08/2007

MessageSujet: Re: Le TOP des Cahiers du Football.net !   Mer 14 Mar - 16:11

SRFC - AJA vu par Hervé (Stade Rennais Online) :

http://www.stade-rennais-online.com/+Vu-par-RV-Rennes-1-1-Auxerre+.html

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
an arsodig
Barman
Barman
avatar

Nombre de messages : 1533
Age : 31
Localisation : Sant-Turiav Porc'hoed
Date d'inscription : 03/08/2007

MessageSujet: Re: Le TOP des Cahiers du Football.net !   Jeu 29 Mar - 11:40

La gazette de la Ligue 2011-2012, 29e journée, par les Cahiers du Football :

http://www.cahiersdufootball.net/article.php?id=4446&titre=ligue-1-journee-29-la-gazette-2

Jean-Guy Wallemme, c'est pas le mec qui a déjà essayé de rattraper les conneries de Guy Roux?

Lorient ne sera pas champion de France cette saison.

Le rêve de Gérard Bourgoin s'est envolé: Auxerre ne figurera pas en Ligue des champions l'an prochain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dany
Jet Seteur
Jet Seteur
avatar

Nombre de messages : 303
Age : 31
Localisation : st mewen
Date d'inscription : 28/07/2008

MessageSujet: Re: Le TOP des Cahiers du Football.net !   Jeu 29 Mar - 21:32

Médias. Daniel Riolo s'emporte contre un supporter du Stade Rennais sur Twitter



Daniel Riolo, journaliste sur RMC bien connu pour ses coups de gueule et ses prises de positions bien tranchées, ne compte pas que des amis. Ca, on le savait déjà. Autre secret de polichinelle : le "polémiste" de l'After Foot ne goûte guère à l'ambiance du Stade de la route de Lorient - qu'il juge trop morne - et aime à piquer au vif les supporters rennais. En revanche, quand l'inverse se produit, cela donne un "tweet clash" qui n'est franchement pas passé inaperçu, ce mercredi après-midi...


Tout part d'un message posté par Puchkin_B, "le plus grand supporter du Stade Rennais du Royaume-Uni" comme il se présente lui-même sur son compte Twitter. Répondant à un autre utilisateur du réseau social (qui déplorait que certains journalistes puissent qualifier les joueurs de Ligue 2 de "bourrins"), Puchkin explique que Daniel Riolo, entre autres, est lui-même un "bourrin" du journalisme.

Jusque-là, rien de bien extraordinairement insultant. Sauf que... Sauf que quelques minutes plus tard, Daniel Riolo se décide à répondre : "et toi, t'es quoi ? Un bouffon, oui assurément...".


"Quidam de merde"
La partie de "twitt-pong" est alors lancée. Côté supporter rennais, on joue d'abord la carte de l'élégance, du flegme britannique : "Une reponse avec la finesse d'une relance de John Boye et la grace d'un tacle de Blaise Kouassi. Merci pour la demonstration! Smile". Avant de se décider à opter pour un registre plus "direct" ("C’est amusant comme le ton vire immédiatement a l’insulte avec toi. C’est le football qui te rend aigri ? lâche l’affaire !!!" puis "Pas me laisser emmerder par un vendeur de lessive non plus...").

Pour le journaliste, l'attaque est trop virulente. Il sort alors de ses gonds à la manière d'un Schumacher se précipitant hors de sa surface de réparation : "eh gros con, tu viens ici pour lécher, je ne sais même pas qui tu es quidam de merde... J'assume l'insulte avec les cons !". Bam, le coup est parti. Et l'impact est violent.


Avec le soutien de @Ladanze29
Les internautes ne tardent d'ailleurs pas à témoigner leur soutien à Puchkin_B. Et leur incrédulité face à la disproportion de la réponse apportée. A commencer par Romain Danzé, l'emblématique latéral du Stade Rennais très actif sur Twitter.

La "discussion", elle, verra Daniel Riolo revenir sur ses rapports, disons "délicats" avec les supporters rennais, avant qu'il ne lâche l'affaire.

Plus tard, répondant à un autre usager, le journaliste l'assure : "si j'ai insulté en premier, je promets des excuses publiques...". Reste donc à déterminer si "bourrin" est une insulte...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
an arsodig
Barman
Barman
avatar

Nombre de messages : 1533
Age : 31
Localisation : Sant-Turiav Porc'hoed
Date d'inscription : 03/08/2007

MessageSujet: Re: Le TOP des Cahiers du Football.net !   Ven 30 Mar - 10:27

Trop bon !

Il faut le diffuser cet article !!!

Envois le donc à tous tes contacts par e-mail !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elchoboto
Jet Seteur
Jet Seteur
avatar

Nombre de messages : 1885
Age : 29
Localisation : Rennes - CalaRossa - Laval
Date d'inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: Le TOP des Cahiers du Football.net !   Ven 30 Mar - 13:30

Enorme !!!!!!!!!!!!!!!!!
Il est trop bon ce Riolo Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dany
Jet Seteur
Jet Seteur
avatar

Nombre de messages : 303
Age : 31
Localisation : st mewen
Date d'inscription : 28/07/2008

MessageSujet: Re: Le TOP des Cahiers du Football.net !   Ven 30 Mar - 14:57

J' avoue c'est pas mal, le problème c'est que j'ai pas trop de contact par mail, tu sais avec facebook maintenant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
an arsodig
Barman
Barman
avatar

Nombre de messages : 1533
Age : 31
Localisation : Sant-Turiav Porc'hoed
Date d'inscription : 03/08/2007

MessageSujet: Re: Le TOP des Cahiers du Football.net !   Ven 30 Mar - 15:06

Bah balance sur Facebook ça doit se savoir !

S'il était pas là ce Riolo il faudrait l'inventer ! Grâce à lui, Pierre Menez passe pour un gentil journaliste, extrêmement respectueux et équitable dans le jugement !


Dernière édition par an arsodig le Ven 30 Mar - 15:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dany
Jet Seteur
Jet Seteur
avatar

Nombre de messages : 303
Age : 31
Localisation : st mewen
Date d'inscription : 28/07/2008

MessageSujet: Re: Le TOP des Cahiers du Football.net !   Ven 30 Mar - 15:25

C'est fait poster sur face de book
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
an arsodig
Barman
Barman
avatar

Nombre de messages : 1533
Age : 31
Localisation : Sant-Turiav Porc'hoed
Date d'inscription : 03/08/2007

MessageSujet: Re: Le TOP des Cahiers du Football.net !   Mer 4 Avr - 10:30

Vu par RV, Stade Rennais Online

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elchoboto
Jet Seteur
Jet Seteur
avatar

Nombre de messages : 1885
Age : 29
Localisation : Rennes - CalaRossa - Laval
Date d'inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: Le TOP des Cahiers du Football.net !   Mer 4 Avr - 14:26

mdr An Arsodig !!!!!!! Very Happy
Elle était faite pour nous celle là !!!!!!
Sacré Alexander Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
an arsodig
Barman
Barman
avatar

Nombre de messages : 1533
Age : 31
Localisation : Sant-Turiav Porc'hoed
Date d'inscription : 03/08/2007

MessageSujet: Re: Le TOP des Cahiers du Football.net !   Sam 21 Avr - 12:49

http://blog.stade-rennais-online.com/brest-rennes-un-an-apres/

Extra !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le TOP des Cahiers du Football.net !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le TOP des Cahiers du Football.net !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Les cahiers du foot
» [FOOTBALL] Anderlecht : une victoire en coupe d'Europe !
» PlanetGong Football Club
» Johnny en couverture des Cahiers du Cinéma
» football americain

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Havana Club Fever :: Sport :: Tout le sport-
Sauter vers: